Signia Therapeutics annonce un accord majeur de licence et le lancement d’un essai de phase 2


Lyon, le 22 Janvier 2018

Signia Therapeutics annonce un accord majeur de licence et le lancement d’un essai de phase 2

La start-up Signia Therapeutics vient de signer un accord majeur de licence avec l’Université Claude Bernard de Lyon (UCBL) et l’Université Laval à Québec afin d’acquérir les droits internationaux d’exploitation exclusive de trois brevets d’invention qui protègent huit médicaments déjà sur le marché pour leur repositionnement comme nouveaux antiviraux contre les virus influenza et le coronavirus responsable du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV).

Ces antiviraux de nouvelle génération ont été identifiés et validés sur une plateforme polyvalente de « Drug Discovery », désormais exploitée par Signia Therapeutics. Cette entente d’importance renforce significativement la position de la société, tout en ajoutant de la maturité à son potentiel de création de valeur, et ouvre ainsi de nouvelles opportunités de partenariats et de discussions de licences et de partenariats à court et moyen terme avec des groupes Pharmas.

Un accord de partenariat de recherche avec l’Université Claude Bernard de Lyon a conjointement été mis en place, garantissant ainsi à Signia Therapeutics l’accès aux infrastructures du laboratoire VirPath, dans lequel une part importante des programmes de R&D de la compagnie seront menés. L’accès privilégié aux banques biologiques (virus et échantillons cliniques), aux modèles d’infection in vitro, ex-vivo et in vivo, ainsi qu’aux espaces de laboratoire BSL-2 et BSL-3 de VirPath, représente un atout majeur pour Signia Therapeutics, en lui permettant un développement accéléré et à moindre coût dans un environnement parfaitement adapté, ainsi qu’une minimisation des risques de sa stratégie de croissance.

Démarrage d’un essai clinique de phase 2
Signia Therapeutics a également d’annoncé le franchissement d’une étape importante dans sa stratégie de développement, relatif à l’évaluation clinique des molécules repositionnées de son
portefeuille. Un essai clinique de phase 2 (FLUNEXT TRIAL PHRC #15-0442 – ClinicalTrials.gov identifier NCT03212716), financé par le ministère des solidarités et de la santé et piloté par le Dr. Julien Poissy (CHRU Lille) et le Dr. Manuel Rosa-Calatrava (VirPath, co-fondateur de Signia Therapeutics) a démarré en janvier 2018 dans le but d’évaluer un des médicaments repositionnés par Signia Therapeutics comme antiviral contre les virus influenza. Cet essai national multicentrique en double aveugle vise à évaluer les effets du diltiazem (Tildiem®), un modulateur du calcium, en combinaison avec l’antiviral standard oseltamivir (Tamiflu®) dans le traitement des infections grippales sévères. L’essai FLUNEXT vise à inclure 300 patients dans dix services de réanimation sur deux saisons épidémiques pour des résultats attendus en 2019. Cet essai clinique de phase 2 confirme ainsi le potentiel de la stratégie de Signia Therapeutics, de sa plateforme de « Drug Discovery » et de son plan de développement.